Test – Assetto Corsa

Même si j’ai pas fait beaucoup d’articles (a mon goût) sur ce blog concernant le sport automobile, je suis un passionné de voitures depuis mon plus jeune âge. Et je m’accorde aucune limite : Que l’on parle de Rallye, de balades en monde ouvert, de course arcade style OutRun, ou de jeux moddables moyens, j’ai toujours voulu tester les derniers jeux automobiles.

Certes, je n’arrive plus à répondre a ce but dorénavant, mais j’ai toujours désiré jouer à un jeu proposant une expérience adaptable selon les envies et les exigences du joueur. Il y a rFactor qui accuse un moteur visuel daté et une interface hideuse, et puis il y a Assetto Corsa. Ce devait être un article type « Plaisir Coupable » mais ce sera pas un test normal. Alors, mettez votre casque et mettez le contact pour ce jeu qui est bien plus prenant si on adore l’automobile.

Welcome to #carporn

Assetto Corsa est développé par Kunos Simulazioni, un studio spécialisé dans les simulateurs automobiles à destination des PC. Ayant à leur actif des jeux comme NetKar Pro et Marangoni Hill Climb Simulator, ils développent via un système d’accès anticipé Assetto Corsa, dès l’année 2014. Le jeu, faisant le pari de tracés et de voitures modélisées avec une grande précision et un rendu visuel détaillé, se voit également très simple à modder avec une ouverture au contenu crée par l’utilisateur. Toutefois, cela n’a pas empêché Kunos de faire des packs de tracés et véhicules en DLC pour le jeu, et de développer une « suite » tournée vers la compétition, Assetto Corsa Competizione.

Assetto Corsa arrive dans un menu assez austère, où l’on peut choisir librement son mode de jeu (essais, course, drift, dragster…), créer ou participer à un championnat ainsi qu’a des évènements spéciaux. Au niveau des voitures, le choix de base est loin de l’abondance d’un Forza Horizon ou Gran Turismo. Mais les bruitages, le soin apporté à l’éclairage et l’ambiance, la possibilité de modifier les filtres de post-traitement de l’image en font une expérience bien plus personnelle.

Et là, vous vous demandez en quoi un jeu avec un contenu assez mince et renforcé par d’éventuels DLC devrait vous tenter quand des jeux comme Project Cars existent sur PC. Tout simplement car l’ouverture d’Assetto Corsa surpasse de loin ses concurrents directs. Il existe beaucoup de sites dédiés aux mods, des menu alternatifs comme Content Manager simplifient et permettent de garder notre jeu et nos voitures à jour, et il est très simple de rajouter du contenu à notre jeu avec ces outils : Un simple cliquer-glisser suffit. Et quitte à parler de contenu supplémentaire gratuit, les modders se font plaisir : Tracés réels, course de côte, voitures d’exception : Tout y est.

Que vous soyez fan d’Initial D, de Pikes Peak, de Formule 1, de DTM : Il y aura forcément du contenu pour vous, avec les tracés qui correspondent. Certes, la modélisation des dégâts est quasi inexistante dans ce jeu (et c’est son énorme défaut), mais Assetto Corsa permet de modifier l’expérience de jeu en permettant de modifier jusqu’à l’interface du jeu avec un système d’applications incluses dans le programme du jeu, qu’on peut régler directement en pleine partie. Et même si la majeure partie du contenu sera à glaner sur des sites comme RaceDepartment, des équipes de modélisation font des mods payants, avec une finition professionnelle remarquable et certains tarifs quelque peu prohibitifs comme RTM-Mods.

JE VEUX TESTER CA. FAIRE UN CHAMPIONNAT AVEC LE SUPERVAN III EN FACE.

Assetto Corsa est donc la suite logique aux simulateurs de course moddables qu’étaient rFactor ou encore GTR 2. Si bidouiller un jeu ne vous dérange pas, c’est une expérience grisante et fort agréable une fois le tout configuré. Volant comme Manette (le premier décuplant le plaisir et les sensations), avec ou sans aides, calibré selon les visuels de votre choix, Assetto Corsa saura rétribuer le passionné d’automobile qui saura s’investir un minimum pour sa passion. Tout comme on règle une voiture pour une course, Assetto Corsa est un jeu qui, une fois passé par les mains expertes de son propriétaire, libère tout son potentiel.

Publicités

Un commentaire sur « Test – Assetto Corsa »

  1. C’est marrant que tu en parle car j’y joue un petit peu aussi, un ami souhaite m’initier au drift dans ce jeu. Très sympa et bonne introduction à cette simulation 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s