Top and Flops – 2016

Bonjour et bienvenue pour…un article qui sera annuel, à savoir le Top et le Flop 2016 de 3615 PTV. Comme en fin d’année, il est coutume de voir popper sur des sites spécialisés des awards de l’année, et il est temps cette année de lancer ce type d’article, après un essai l’an dernier avec les deux jeux de l’année / attendus pour l’année prochaine. Et bien sûr, de manière complètement subjective.

Cette année, étant donné que suite à des évènements personnels, je compte rapatrier certains travaux faits pour d’autres personnes sur ce blog (et faut que je me motive à TOUT remettre en page), ce top ne sera pas cloisonné au jeu vidéo. Mais sans plus attendre, voici les rubriques.

Jeux Vidéo

Jeu de l’année : XCOM 2.

Plus d’une centaine d’heures au compteur, addictif, limite rogue-like, moddable, fourni avec des DLC intéressants, XCOM 2 est certainement LE jeu sur lequel j’ai passé le plus de temps en 2016. Certes, surtout en début d’année. Certes, j’ai adoré THUMPER et Doom. Certes, Persona 5 aurait dû figurer ici s’il était pas retardé. Certes, Shin Megami Tensei IV est LE jeu qui m’a retourné le cerveau cette année. Mais pour mes nombreux retours sur le jeu, parties additionnelles, et essai de mods : XCOM 2 est celui qui m’a accompagné cette année.

 

Déception de l’année : No Man’s Sky.

Je m’attendais à quelque chose de génial. De la conquête spatiale, une sorte de Starbound en 3D. Non. C’est vide, on est un mineur de l’espace. Douche froide de l’année, malgré ses propositions musicales et visuelles, No Man’s Sky est une amère déception.

Cinéma

Film de l’année : Batman Return Of The Caped Crusader

Quoi ? Il nous sort ça quand Rogue One, le Dernier train pour Busan, The Neon Demon, et d’autres bons films ont vu le jour cette année ? Oui. J’ai hurlé de rire pendant plus d’une heure, l’hommage est excellent, et tout est délicieusement réussi.

Oui, j’ai vu beaucoup de films cette année grâce à mon meilleur ami Umi, notamment REDLINE, Belladonna, Videodrome, The Thing, They Live et j’en passe. Mais outre le fait qu’ils sont pas sortis cette année, ils sont cultes et je vous invite à les voir, comme beaucoup dont je prendrai peut-être un jour pour écrire dessus.

 

 

Déception de l’année : Suicide Squad

Alors déjà : Le pire film que j’ai vu cette année date de 2015, et s’appelle Hitman : Codename 47. Mais Suicide Squad, même s’il tente quelque chose, à BEAUCOUP d’errements, de ratés, de dialogues stupides, de musiques mises au mauvais moment, et un Joker absent et digne d’un emo. Désolé, mais quand je suis sorti de la salle, je ne savais pas quoi en penser. Et plus le temps passe, et après visionnage de l’extended cut…Non. Juste non.

 

 

Musique

Album de l’année : (Ex aequo) No Paradisi de GosT et The Uncanny Valley de Perturbator

Ex aequo, car je les trouve limite complémentaires. De la synthwave tantôt brutale, horrifique et digne d’Halloween pour le premier, et une ambiance partant de Blade Runner à un AKIRA énervé pour le second. Deux réussites, tous deux français. C’est le fanboy qui parle, mais ces deux albums la même année, c’est Noël.

 

Déception de l’année : Warrior Sound de The Qemists

Oui, vraiment, dans ce que j’attendais, je n’étais pas déçu. Même le dernier album de Die Antwoord était bon, et j’attends le prochain de Gorillaz avec impatience. Alors je vais vous parler de Warrior Sound de The Qemists, dont j’ai encore l’impression que le groupe tourne en rond, et d’avoir écouté 3 fois le même album après Join the Q et Spirit in the System.

 

Comics et BD

Album de l’année : Providence, Tome 2 d’Alan Moore

providence

Lovecraft, encore et encore. Cette fois, l’enquête menée par le journaliste servant de héros à cette histoire prend une tournure plus intéressante, au fur et à mesure de ces rencontres, de sa santé mentale qui faiblit, et d’instants glauques. La rencontre avec H.P Lovecraft est d’ailleurs très drôle, et j’ai hâte de finir ce triptyque en 2017.

Déception de l’année : Starlight de Mark Millar

starlight

Un habillage sci-fi rétro très réussi, une histoire d’un héros anonyme assez triste au départ, pour partir ensuite vers une envolée fantastique, mais trop vite expédiée et prévisible. C’est dommage, il y avait du potentiel, surtout que le côte science-fiction des années 60 est très bien rendu.

 

 

Et voici ce petit top. Bien sûr, il n’y a pas de séries car je m’estime pas assez calé sur ça, et aussi sur les animes. Y’a plein de choses que j’ai aussi aimées comme DanganRonpa 3 en animation ou Ash Vs Evil Dead. Y’a même des jeux dont je parlerai que l’an prochain car je dois les faire ou les finir, en plus de ceux qui me reviendront, comme SMT IV : Apocalypse. Toutefois, entre DanganRonpa 3 : Killing Harmony, Persona 5, Absolver, la Nintendo Switch, Providence Tome 3, les ressorties en manga de Ghost In The Shell, je suis absolument pas défaitiste pour 2017, bien au contraire ! Après une année douloureuse, il est temps de se ressaisir, et 2017 semble être bien partie.

 

Passez de bonnes fêtes, et amusez vous bien !

 

Publicités

Laisser un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s