Jeux de Cartes – Le Munchkin

Bonjour et bienvenue pour un nouvel article qui va traiter cette fois d’un jeu de société. J’ai plusieurs jeux vidéos en cours et je mets un coup de frein pour mes tests, mais j’aimerais vous offrir un autre contenu, et il s’agit aujourd’hui d’un jeu de cartes que je classe comme jeu de société, car il n’est pas à collectionner, il en existe plusieurs sortes, et se joue de la même manière selon l’édition.

munchkin-le-jeu-de-cartes-jeu-de-strategie-en-vf

Ce jeu, c’est le Munchkin, crée par Steve Jackson Games. C’est à conseiller pour les joueurs aimant l’univers des Jeux de Rôle, car il en est une parodie où tous les coups sont permis. Ca ne coûte pas énormément, c’est plutôt drôle, et c’est assez simple à prendre en main.

Qu’est ce que le Munchkin ?

Le Munchkin peut être défini comme un jeu de cartes « coopératif » où chaque joueur joue un personnage de jeu de rôle. De base, chaque personnage est considéré comme un Humain de Niveau Un, du même sexe que son joueur.

L’objectif de victoire du jeu est d’atteindre le niveau 10. Pour cela, deux méthodes :

  • Affronter des monstres, dont la victoire peut vous octroyer 1 ou 2 niveaux par monstre.
  • Vendre ses objets inutilisés avec leur valeur indiquée sur la carte, à raison de 1000 pièces d’or pour un niveau.

Le dernier niveau ne peut être obtenu qu’avec la première condition, affronter un monstre.

Ensuite, un tour comprend plusieurs phases : On ouvre la porte, on fouille la pièce (si aucun montre rencontré), et au joueur suivant. On peut, comme dans un jeu de rôle, équiper ses objets quand on le souhaite. Deux piles de cartes sont à retenir : Les « Portes » (Monstres, Malédictions, Cartes à Effet), et les Trésors (Equipements, butin quand on tue un monstre)

Munchkin_cartes2

Le jeu est donc une parodie des jeux de rôle dit « Portes / Monstres / Trésors. » Mais ce n’est pas le plus important. Si le mot coopératif est entre guillemets plus haut, c’est que cette course au niveau inclut des coups fourrés !

Qu’il s’agisse de voler des niveaux, rajouter des monstres aux combats des autres, modifier la force du monstre, et j’en passe, Munchkin est LE jeu du coup fourré. Tout peut arriver, et un combat décisif peut se révéler un véritable enfer.

Vous pouvez par exemple affronter un monstre chétif dont l’issue semble toute tracée vers une victoire éclatante : Hélas, votre voisin de gauche joue une carte rajoutant un des monstres les plus puissants au combat, et le second décide de doubler la force du monstre chétif. L’issue en est toute autre, tout comme les flatteries finissant par « …nnard. »

2964f205672e6943311a9dce19005ca3b027

Bref, vous l’aurez compris, Munchkin est un jeu simple à comprendre, mais dont l’issue dépendra des joueurs.

Quels sont les modèles disponibles ?

Munchkin possède un énorme avantage. Il existe en plein d’éditions, et elles proposent toutes des extensions. Cerise sur le gâteau, elles sont toutes compatibles entre elles. Vous avez bien lu.

On va diviser les versions de Munchkin en plusieurs catégories :

  • Un Stand-Alone, ou une version de base requise pour jouer.
  • Une extension, rajoutant du contenu supplémentaire ainsi que, parfois, de nouvelles issues de gameplay : Nouvelles Races ou Classes, Mécanismes de Jeu (Portails, Salles), Accessoires Spéciaux (Montures, Vaisseaux…)
  • Une micro-extension, généralement à thème avec peu de cartes, permettant d’ajouter un léger grain de folie dans une édition de base.

Beaucoup de thèmes existent : Hormis le Médiéval-Fantasy de l’édition de base, on a du Futuriste, du Cthulhu, du Zombie, du Post-Apocalyptique…les thèmes sont nombreux, hélas pas tous traduits en français, mais comprenant leur lot d’extensions, et de micro-extensions, parfois avec des featurings.

IMG_0970Modèles en ma possession.

Pourquoi ce jeu ?

  • Déjà, la boîte de Munchkin prend peu de place, et la gamme disponible en français est déjà assez conséquente. Et si l’Anglais ne vous fait pas peur, elle s’étendra encore et encore, et vous trouverez facilement ce qu’il vous plaît !
  • Ensuite, les règles sont très simples a comprendre, et demandent simplement un dé à 6 faces (inclus) et de quoi noter le niveau des joueurs. Vous pouvez donc le prendre pour vos parties en extérieur. Et les règles sont les mêmes pour chaque édition, chaque extension explique les règles supplémentaires ajoutées, qui feront au final la version de Munchkin de vos rêves : Délicieusement débile, mais jouissive, quelque soit la version jouée.
  • Toutefois, ne vous amusez pas à tout mélanger pour ne pas déséquilibrer le jeu. Ne forcez pas sur les extensions, prenez la peine de rajouter au compte-goutte les cartes intéressantes pour influer les paquets, de façon à ne pas avoir un jeu à la progression simple / surplus d’objets.
  • Egalement, le jeu recommande 2 à 6 joueurs. Je recommande plutôt de 3 à 8 joueurs grand max, et beaucoup de temps (environ de 30 min. à plus d’une heure trente selon le quota de joueurs et le déroulement de la partie). Et adapter son jeu en question pour le rendre jouable, équilibré et jouissif est un vrai exercice de funambule par moments.
  • C’est drôle, les illustrations sont bien faites, les références pleuvent, et c’est comme un Mario Kart : Ca risque de détruire des amitiés, on rigole autant qu’on rage, et c’est un jeu où tout peut arriver, surtout quand c’est stupide à souhait !

J’espère donc vous avoir donné envie d’essayer ce jeu, qui n’est pas très cher et plutôt sympa, qui saura égayer une soirée entre amis !

J’espère que ce nouveau type d’articles vous plaît, et je vous retrouverai pour un prochain article d’ici peu.

Note : Tous les produits acquis l’ont été sur des deniers personnels, et aucune participation à titre de partenariat, publi-rédactionnel, ou bien publicité n’a été réalisée pour cet article ; Uniquement à des fins de découverte.

Publicités

Laisser un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s