XXVI – Dieudonné, ou l’Attention Whore du grotesque.

Publié initialement le 18 décembre 2013

1-rrj5

Je me suis intéressé, durant cette longue période d’arrêt qu’on appelle les vacances d’Eté, à plusieurs choses dont je ne me suis pas intéressé, faute de temps, ou d’intérêt immédiat. Toutefois, dans mon entourage, certains parlaient beaucoup d’une personne, que j’ai décidé de connaître moi-même, en observant ses frasques, ses vidéos, tenter de comprendre le fond de sa pensée, et me faire une opinion. C’est donc de Septembre à Décembre que j’ai fait le gros de mon « étude » sur ce personnage.

Vous avez lu le titre, et c’est sans surprise, le cas dont je vais vous parler aujourd’hui est celui d’un homme, qui jouant sur sa notoriété passée d’humoriste, véhicule aujourd’hui des arguments se rattachant pour la masse aux pensées d’Extrême Droite, à l’anti-sionnisme, à l’antisémitisme pour certains, créant au passage une contre-culture, des paradoxes, et des attaques plus ou moins virulentes envers d’autres personnalités. Son nom, vous l’avez entendu, c’est celui de Dieudonné Mbala Mbala.

Pourquoi faire un article sur ce personnage ? Tout d’abord, je l’avais suggéré et on m’a encouragé à le faire quoi qu’il en advienne, et ce autant par des détracteurs, que des personnes qui ne le détestent pas forcément, mais pas jusqu’à l’adoration. Moi même, je me situe un peu entre les deux. Je dois vous avouer que certaines paroles sont hélas vraies à mes yeux, d’autres par contre me semblent d’un autre âge, puériles, faciles et insipides, tournant autour des mêmes termes ad nauseam.

Mais ce personnage, en dépit de son image publique, est à mes yeux un bon exemple pour brasser d’un seul coup plusieurs sujets que j’ai déjà traité avec plus ou moins de profondeur. Et au passage, dénoncer certaines pratiques.

Plusieurs personnages et institutions seront évoquées durant l’article en plus de Dieudonné.

Je tiens donc a vous les expliquer brièvement, en résumant en quelques lignes ce qu’il faut savoir. Je me suis basé sur les articles Wikipedia, que j’ai tenté de résumer.

Note Importante : Ce qui suit sera redirigé par des liens Wikipedia expliquant les sujets cités. Je vous conseille d’aller lire si vous n’êtes pas informés de ces sujets.

Sionisme – Cliquez ici

Alain Soral – Cliquez ici

Serge Ayoub – Cliquez ici

Alain Jakubowicz – Cliquez ici

LDJ – Ligue de Défense Juive – Cliquez ici  

Dieudonné Mbala Mbala, de nationalité française, né d’une mère Bretonne et d’un père Camerounais, s’est fait connaître par ses talents d’humoriste dans les années 90 avec notamment la formation d’un duo comique avec Elie Semoun (qui prendra fin plus tard pour causes financières et personnelles).

En jouant sur leurs racines de « banlieusards » et en usant du second degré pour rire des préjugés sur les juifs, les noirs, ils connaissent un franc succès, dans une société Française qui commence à « diversifier » sa culture et à s’ouvrir, non pas sans heurts.

Beaucoup de personnes de ces milieux urbains « défavorisés » vont également émerger dans l’humour tels que Smaïn, Jamel Debbouze, etc…

Mais Dieudonné, vers les années 2000, va commencer à changer d’approche. Il va commencer à opérer en solo. Et surtout, ses textes vont commencer à prendre une coloration « antisémite », à savoir fustiger les juifs avec un humour de plus en plus osé et provocant, quitte à remettre en cause des faits comme la Shoah, le Nazisme…Cela n’ira pas en s’arrangeant : Interdiction d’Antenne, nombreux couacs lors de ses rares invitations, débats houleux, il ne fallut pas beaucoup de temps pour que les médias lui collent l’image « Raciste-Antisémite-Pro FN-Antisioniste », lui qui était de prime d’abord loin de sembler rattaché à de telles idées.

84944824c25e1bcfe40195407f4873164a200f045a7fb

Cela crée une image du personnage assez différente de celle qu’il avait. En rattachant à son image d’humoriste une image politique, alors qu’il était à la base, sur le plan politique,opposé au FN, il rejoindra leur « bord », en se prononçant contre le sionisme, la traite des noirs et l’esclavagisme. Le fait de traiter de sujets en dehors des carcans médiatiques, de tenir des propos controversés causeront sa perte médiatique.

Mais cela n’a pas causé la disparition du personnage. En effet, il se produit à Paris, au Théâtre de la Main d’Or, produisant de nombreux sketchs et spectacles. A noter qu’il effectue encore actuellement des tournées pour ses spectacles comme « Le Mur », « Foxtrot », tout en conservant dans ses spectacles son humour « d’antan » et son franc-parler teinté de cynisme, couplé à des piques « antisémites » plus ou moins virulentes et explicites. Le tout, saupoudré de la contre culture qu’il a crée, et qui se développe de manière virale (J’y reviendrai plus tard).

Actuellement, Dieudonné effectue, en marge de ses spectacles, des vidéos « podcats » sur sa chaîne « iamdieudo / Dieudo TV / Quenel+ » sur Youtube, vidéos « réponses » à des attaques « personnelles » qu’il essuie, tout en racontant sa vie (Procès, Quenelles…) tout en continuant son auto-promotion (Allez voir tel spectacle, envoyer des dons…)

Ses « opposants » vous l’aurez deviné : Personnes combattant l’antisémitisme, réactions de politiques « corrompus »…

Dieudonné tourne toujours autour des mêmes sujets comme je l’avais déjà mentionné, parfois même à tourner dans le grotesque, les attaques personnelles. Répondre à la provocation par la provocation, cela se passe de commentaires.

Dans les exemples récents, on a par exemple le cas de Yann Barthès (Présentateur du Grand Journal) qui s’est excusé de multiples « quenelles » (renvoyant à Dieudonné) faites par un membre du public.

la-quenelle-au-petit-journal-yann-barthes

Yann Barthès à fait des excuses publiques pour cette intrusion visuelle mais avait fait lui aussi une quenelle « sans en savoir la signification », et l’on doit reconnaître une vérité dite par Dieudonné, c’est vraiment une erreur de débutant de pas connaître un geste avec une portée « symbolique » quand on travaille soi-même dans les médias, avec pour fond de commerce la traque des petits détails amusant la plèbe.

Réponse de Dieudonné à Yann barthès : 

http://www.youtube.com/watch?v=yn56ZcmdoJo

Quenelle-Yann-BarthesLa fameuse quenelle effectuée par Yann Barthès.

On a également le cas d’Elie Semoun, qui à evoqué lors d’une émission de télé les quiproquos économiques avec Dieudonné lors de leur ancien duo. Et il y a eu deux réponses.

Réponse Numéro 1 de Dieudonné : http://youtu.be/I_uASZ-YWUs?t=30s

Réponse Numéro 2 de Dieudonné : http://youtu.be/cWeDIXbK4SA?t=4m30s

34655

Ou encore le cas de cette chroniqueuse, Myriam Leroy, censée « décapiter » (sic) Dieudonné lors d’une chronique. Après cette chronique, la chroniqueuse à du fermer son compte Facebook suite aux multiples menaces et insultes. Bien sûr, Dieudonné y est allé de sa personne dans une réponse.

Réponse à Myriam Leroy : http://www.youtube.com/watch?v=sm0qjHqiDO8

Disparition Médiatique de Myriam Leroy : http://www.terrafemina.com/culture/medias/articles/34655-myriam-leroy-dieudonne-et-la-dieudosphere-sen-prennent-a-elle-elle-disparait-du-web.html

Des réponses dans le plus pur style des « clashs » illustrés par deux sinistres rappeurs faisant honte à la langue française que j’ai déjà mentionnés dans un précédent article. Cela se passe de commentaires, on répond au lynchage par le lynchage. Je vous laisse seuls juges.

Mais ce n’est pas le seul type de vidéos que Dieudonné effectue. En effet, il lui arrive, en dehors des vidéos Réponses/actualité et des promos de ses spectacles, de faire des vidéos sur d’autres sujets.

Et là, on remarque que Dieudonné, dans certains cas, s’est rapproché de certaines personnes pour traiter de sujets d’actualité.

Par exemple, lors de l’Affaire Clément Méric, notre intéressé à invité Serge Ayoub.

Afin de résumer brièvement l’affaire Méric : Clément, accompagné de deux personnes, se rendait à une vente privée. Dans le magasin, ils ont rencontre trois « skinheads », qui les ont attendu dehors (il y aurait eu des provocations dans le magasin). Une fois dehors, Clément à été frappé au visage par un des skinheads, un certain Esteban, qui aurait fait chuter Clément à terre dans un coma…qui lui sera mortel peu de temps après.

S’ensuit les jours suivants, sous l’émotion de son décès, des manifestations contre les « fachistes » menés par des groupes antifas (antifachistes) au slogan « Un crime, une balle, c’est la justice sociale », et des contre manifestations des anti-antifas, sans récupération politique, à la demande des proches de l’intéressé (en théorie du moins, car vous connaissez la politique et son immixion permanente, sans compter la majorité au pouvoir).

Vous vous doutez bien, les versions diffèrent selon les camps pour faire rejaillir la faute, dans la continuité de querelles ayant déjà commencé avant les années 80.

Dans la continuité de ce fait divers, Dieudonné invite Serge Ayoub, et comme c’est (à peine) prévisible, va donc défendre Esteban et ses proches, allant acheter un Fred Perry (Marque de vêtements anglaise portant le nom d’un sportif anglais…Notez comme ces « fachistes » comme ils sont appelés, sont assimilés à leurs vêtements (Vestes Lionsdale / Fred Perry) et même selon la couleur de leurs lacets (Blanc pour les Fachistes, Rouge pour les « Antifas » ou « Redskins ».)

Enfin bref, ce n’est pas avec la logique « C’est pas moi, c’est lui » qu’on arrive a apprécier l’affaire selon d’où on se place. Toutefois, le fait pour Dieudonné d’inviter une personne plus proche de l’Extrême-Droite (avec qui il partage le dégoût du système actuel et l’antisionnisme) est loin d’être anodin.

L’affaire Méric par Dieudonné :

http://www.youtube.com/watch?v=PtFR5b4e7Qg

Dans une autre vidéo, Dieudonné revient sur l’agression subie par Alain Soral lors d’une séance de dédicaces. Je vous mets la vidéo, traitant notamment de l’agression par plusieurs membres de la LDJ, vidéos amateurs à l’appui.

Dieudonné et Alain Soral au sujet de son agression

http://www.youtube.com/watch?v=RqB43UX53Po

Dieudonné continue encore à tourner autour des mêmes termes, en évoquant alors les querelles d’extrêmes, l’antisémitisme, avec personnalités à l’appui.

Parlons dorénavant de la « contre-culture » qu’a crée Dieudonné. Et c’est là qu’on va pouvoir parler des gimmicks et petits gestes la constituant. Je vais en traiter 3 :

« Là Haut, c’est le Soleil »

dieudonne-jean-marie-le-pen
Ce symbole, dont j’ai eu du mal à trouver une symbolisation exacte, serait la signification de l’attaque à une chose « haute » et « sacrée ». Cela s’effectue en faisant un doigt en l’air, en faisant une sorte de « bisou » afin de mimer un rabin (Source : Slate.fr)

Ce serait une sorte de « signe de ralliement » de Dieudonné, voulant dire que l’on menace ou vise des personnes « supérieures », qui seraient « apeurées » de la menace que constituerait Dieudonné et ses soutiens.

Toutefois, est-ce que effectuer ce signe est valable d’être menacé, ou attaqué ? En effet, on voit mal comment l’effectuer en dehors de la signification de Dieudonné. Or, sur Internet et certains réseaux sociaux, j’ai vu des proches effectuer ce « petit doigt en l’air » sans faire « le bisou » constitutant l’imitation d’un rabin, alors peut-on considérer que le seul fait de lever son doigt en l’air de la sorte est un ralliement à Dieudonné ?

Selon Dieudonné, cela aurait suffi pour tuer un homme.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Sa%C3%AFd_Bourarach

Saïd Bourarach
Saïd Bourarach

Vous remarquez que la piste du crime « raciste » est évoquée en hypothèse.

Toutefois, cette photo paraît difficilement rattachable à un « La-Haut, c’est le Soleil. »

Est-ce que Dieudonné profiterait pas le nationalité des malfaiteurs afin d’étendre son discours et rallier davantage de personnes ? Je vous laisse là encore seuls juges. A noter que la plupart des vidéos sur Internet renvoyant à cette affaire ne traitent l’affaire que de manière partiale, et très souvent en avançant l’hypothèse du crime raciste.

« Chaud Ananas » (Ou « Shoah-nanas »)

Voici le refrain de la chanson. Vous comprendrez très vite.

« Chaud Ananas,

Chaud chaud chaud, Ananas !

Tu me tiens par la Shoah, Tu me tiens par l’Ananas,

Chaud…Ananas ! »

Une chanson soi disant « dansante » avec un jeu de mot « involontaire » entre « Chaud A… » et « Shoah ».

Vous comprenez aisément que cela n’a pas plu à la LICRA et à Alain Gacubovickz, qui se sont empressés de porter plainte contre cette chanson.

Notamment, lors du procès fait en Octobre pour cette chanson (avec une décision rendue en Novembre), il fut décidé que Dieudonné encourt une peine de « 20 jours-Amende et 28 000 € d’Amende » pour cette chanson à connotation antisémite, qui serait « inconciliable » avec la liberté d’Expression, dont je vous rappelle l’article

Article 19 de la DUDH de 1948 :

« Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »

Articles 10 et 11 de la DDHC de 1789 :

« Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi. »

« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Toutefois, ces articles connaissent des limitations, dont une qui nous intéresse plus particulièrement :

Loi Gayssot du 13 Juillet 1990, Article 24 Bis de la loi de 1881 sur la liberté de la Presse :

« Seront punis des peines prévues par le sixième alinéa de l’article 24 ceux qui auront contesté, par un des moyens énoncés à l’article 23, l’existence d’un ou plusieurs crimes contre l’humanité tels qu’ils sont définis par l’article 6* du statut du tribunal militaire international annexé à l’accord de Londres du 8 août 1945 et qui ont été commis soit par les membres d’une organisation déclarée criminelle en application de l’article 9 dudit statut, soit par une personne reconnue coupable de tels crimes par une juridiction française ou internationale. »

* : L’article 6 vise :  » […] l’assassinat, l’extermination, la réduction en esclavage, la déportation, et tout autre acte inhumain commis contre toutes populations civiles, avant ou pendant la guerre, ou bien les persécutions pour des motifs politiques, raciaux ou religieux, lorsque ces actes ou persécutions, qu’ils aient constitué ou non une violation du droit interne du pays où ils ont été perpétrés, ont été commis à la suite de tout crime rentrant dans la compétence du Tribunal, ou en liaison avec ce crime. « 

La « Quenelle »

130812083750254025

La Quenelle, si on la prend dans le sens « humoristique » que l’on voit au premier abord, est le fait de dire que l’on glisse un bras dans le postérieur du « système » de la société « corrompue » et des « escrocs ».

Toutefois, le fait que Dieudonné soit l’instigateur de ce geste, ne veut pas forcément dire que son exécutant est « antisémite. »

Cela peut s’expliquer de la manière suivante : si l’on prend la définition de la quenelle au sens « humoristique » que l’on peut y trouver, c’est ce qu’on appellerait de manière vulgaire et courante un « fist », un « doigt d’honneur », dirigé envers quelque chose ou quelqu’un.

Toutefois, si on exécute ce geste devant un lieu évoquant les discours de Dieudonné, cela peut porter à confusion, et il faut donc rechercher les motivations de l’intéressé.

Prenons l’exemple des deux chasseurs alpins ayant effectué une quenelle devant une synagogue.

3475368_3_a525_deux-chasseurs-alpins-ont-ete-photographies_30e75367ef435f63fe3c05b40a32c6da

http://www.lemonde.fr/international/article/2013/09/11/l-armee-va-sanctionner-deux-militaires-pour-un-geste-repute-antisemite_3475367_3210.html

Autant dans ce cas, l’explication de l’acte peut en effet porter à confusion, et les deux chasseurs alpins ont subi une sanction disciplinaire.

Alain Jakubowicz, dans une lettre au Ministre de la Défense, parle de « Sodomisation de la Shoah », effectuée par cette quenelle.

Pour la LICRA, la Quenelle serait « la sodomisation de la Shoah ».

http://licra.org/licra/sites/default/uploads/Lettre-Jean-YvesLeDrian.pdf

Termes qui sont, je l’avoue, assez provocants, pour une association (la LICRA) oeuvrant notamment pour les respect de la mémoire de la Shoah. L’idée de penser qu’un acte porte atteinte à l’intégrité physique de défunts est très questionnables, peut-être il aurait été plus juste de parler d’offense à des défunts. Mais par aller jusque dans des détails macabres.

Maintenant, prenons plusieurs cas différents de celui-ci.

Reprenons la Quenelle effectuée par Yann Barthès : Etit-ce Antisémite ?

Et les quenelles effectuées par ces personnes, sont-elles antisémites ?

triple-quenelle-dieudonne-tony-parkerDieudonné et Tony Parker

 Valls_QuenelleQuenelles effectuées par des étudiants lors d’un déplacement de Manuel Valls

quenelle-teddy-rinerDieudonné et Teddy Riner

On touche ici à une grosse confusion qui est défavorable à ceux qui la connaissent, et favorable à Dieudonné, qui reconnaît comme soutien « toute quenelle. »

Doit-on voir alors dans toute quenelle un antisémitisme latent rattaché à Dieudonné ? Non. On peut y avoir une provocation, un geste à priori anodin dont Dieudonné a revendiqué (ou approprié) la paternité. C’est là une des forces que Dieudonné à su utiliser à ses fins, l’utilisation de gimmicks et d’une culture dont Dieudonné sortira toujours gagnant, en n’ayant au final que peu d’intérêt sur les risques qu’on pu prendre ceux l’effectuant.

« Une quenelle, tu la fais pas comme ça. Tu la fais et puis c’est tout. Tu la laisses. […] A tous les copains quenelleurs, une quenelle, ça s’assume. Une fois que tu l’as mis, terminé. C’est parti, on en revient plus la dessus. »

– Dieudonné, dans cette vidéo. (http://www.youtube.com/watch?v=aHlBlhrddR8&feature=c4-overview&list=UUcbwxV-RVGFBXY-XIEQ003A)

Et afin d’illustrer les polémiques sur la Quenelle, à visée humoristique, je vous la conseille –   http://www.youtube.com/watch?v=wKlvZHePtSs

Je pourrais également vous faire part de plusieurs paradoxes.

  • Le fait de « respecter le mariage pour tous » en ayant été témoin d’un mariage homosexuel pratiqué dans une Maison d’arrêt entre Alfredo Stranieri et son compagnon, et par la suite, dans une récente vidéo, placer à la suite quelques mots sur l’homosexualité et le Mariage Gay, et montrer une vidéo de l’homosexualité des Bonobos qui pratiquent la sodomie ; Cette vidéo fait également référence aux insultes racistes faites à Mme.Taubira (comparée à un singe, notamment par le journal Minute), propos qui sont une insulte « pour les chimpanzés. »
  • Comparer les homosexuels aux animaux et considérer Mme Taubira comme un fardeau pour des singes, alors que Dieudonné à lui même lutté contre l’image faite des « Noirs » dans la culture actuelle, c’est assez paradoxal.
  • Ou encore, fustiger la LDJ tout en portant une écharpe du Hamas, qui est une brigade militaire opposé aux Fatah…Ou comment faire la publicité du conflit Israélo-Palestinien une fois de plus (ou balancer de l’huile sur le feu, c’est selon.)
    Enfin, dire dans une vidéo « Car la justice française est bien faite », tout en se revendiquant contre ce système, « Je vous pisse à la raie vous (Les politiques, ndlr), et vos institutions. »

En conclusion, je m’excuse déjà d’avoir mis des liens renvoyant à certaines vidéos de son site. Ca ne va pas plaire à tout le monde que cet article donne indirectement des vues et un potentielle publicité à ce personnage.

Egalement, j’ai mis un bout de temps à rédiger cet article car il aborde de nombreux sujets épineux et des entités ayant parfois des rapports avec des actes violents, et quelquefois des décès. Je n’ai pas tenu à traiter de ces entités outre mesure ni de donner un avis dessus par sécurité personnelle, et je tiens à rester neutre dans leurs affaires respectives. Après tout, l’article traitait de Dieudonné.

Et je dois l’avouer, le cas de Dieudonné est un sujet brassant de nombreux sujets relevant des extrémismes, des « complots », des « magouilles » intervenant au dessus de nos têtes ou dans l’indifférence générale (ou dans le silence le plus absolu).

Toutefois, Dieudonné vise tout le temps le même groupe de personnes, les accuse de tous les maux du monde. Il existe sûrement d’autres entités bien plus cachées et préjudiciables que celles-ci (Monsanto, Goldman Sachs me viennent en tête) et il traite en ayant toujours comme ultime raison le judaïsme et le sionisme. Ce sont des sujets extrêmement épineux dont je ne souhaite hélas m’imiscer plus. L’Humanité s’est toujours formée sur des querelles dès ses débuts, il est triste de voir que nous n’avons pas évolué depuis. Il y en aura toujours un pour rejaillir la faute, un qui subira…

Tout cela, c’est selon votre appréciation. Je ne vais pas nier que des groupes sont toujours agi de manière cachée : L’Exemple de Snowden, ayant révélé beaucoup de pratiques de la NSA qui ont « bousculé » les béotiens informatiques que sont nos députés, dont aucun n’utilisait de téléphone crypté mais pour la plupart des Blackberry / iPhone. ;  Mais, dans tous les cas, chercher un bouc émissaire n’est certainement pas la manière la plus professionnelle à avoir.

De l’autre côté, Dieudonné n’avance pas toujours certains arguments. Par exemple, je n’ai pas pu trouver les décisions de justice sur « shoah-nanas », et Dieudonné n’a pas publié les « autres quenelles » de Yann-Barthès.

Attention toutefois, je dois admettre mon accord avec certains de ses propos, et sur un certain sujet uniquement, et uniquement celui-ci, ce sont ceux fustigeant les médias, toujours à vendre les images et véhiculant les opinions qu’ils souhaitent, afin de diriger la pensée collective. J’en avais déjà traité auparavant, et la partialité de l’info est quelque chose à éviter à tout prix.

Pour le reste, Dieudonné est clairement le type de personnage profitant de moyens mis à disposition, d’un climat et d’un contexte de société et des difficultés économiques actuelles propice à la prolifération de ses idées. En s’appropriant des gimmicks, une culture virale qu’il se complaît à lui voir effectuer sa publicité, en se faisant du coup « l’attention whore » de personnes qui sont au final plus manipulées qu’elles le pensent, Dieudonné est l’exemple même de l’orateur profitant de son expérience passée afin de surfer sur la vague de l’indignation pour véhiculer une haine, et du coup faire le jeu de nombreux groupes. Dieudonné paraît du coup manipulé, étant donné qu’il effectue la publicité d’autres.

La Liberté d’expression certes, est absolue, mais avec des limites. Dieudonné nous en donne un exemple, et je profite moi-même de ce droit accordé à chaque individu pour illustrer plusieurs de ces limites. Et notamment au passage, le risque de « menace » et de « violence » envers ceux employant ce droit, parfois contre l’intérêt de « Faschistes », dont le terme signifie également, à l’égard des expériences historiques, quelqu’un qui serait prêt à faire taire quiconque énonce quelque chose à l’opposé de ses idées. Cela ne vise pas seulement « l’extrême droite » mais quiconque aime écraser l’autre pour asseoir ses idées, tel un « tyran. »

Et actuellement, des « tyrans » prêts a réduire au silence quiconque touche à leur égoïsme, il y en a beaucoup trop. Car certains s’estiment supérieurs aux lois et principes applicables aux êtres humains. Or, accepter l’opinion adverse et en débattre est déjà bien plus constructif que la solution radicale et primitive de la violence.

BbXUnb5CcAAMYSL

Cautionner le hacking d’un site, balancer les données personnelles des membres enregistrés, est-ce un moyen de lutte légal contre les limites de la liberté d’expression ?

Le hack du site de Dieudonné (11 Décembre 2013)

http://www.lexpress.fr/actualite/le-site-de-dieudonne-pirate-les-noms-de-milliers-d-utilisateurs-reveles_1307255.html

Et ne serait-il pas plus sage de ne plus accorder d’importance à des extrémismes d’un autre âge, à ces querelles incessantes, à ces discours fustigeant l’autre sans solution ?

Ne serait t-il pas mieux de commencer à repenser l’humain et remettre en question les quelques égoïstes ayant oublié l’humanité ?

Ne serait t-il pas mieux de repenser l’Humain dans sa dignité, sans être aveuglé par des intérêts personnels d’autres, serait-ce plus sage de commencer a redéfinir la morale et les limites à nous appliquer, sans renoncer à notre tolérance par peur ou par violence ?

Est-ce que Dieudonné pense réellement une seule seconde changer quelque chose ? J’espère pour lui que non. Car perdre du temps envers un combat futile et incessant n’y changera rien, alors que changer l’humain serait déjà plus utile.

Publicités

Laisser un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s