Test – Hotline Miami

0000003p

Miami. Années 80. Je fumais mes clopes en regardant bêtement une émission télé.
Soudain, le téléphone sonne. Une voix au bout du fil. On me demande comme babysitter à un appartement sur la 54è. Des enfants turbulents. Et l’on me suggère de porter quelque chose d’élégant.
J’ouvre ma porte pour y aller. Un carton. A l’intérieur, un couteau et un masque de poulet.
Je prends les clés de ma Delorean, et je vais sur la zone. Ce soir, ça va trancher.

Bienvenue dans Hotline Miami, un jeu d’action survolté, sanglant, volontairement rétro. Comment expliquer son succès ? Réponse dans les paragraphes qui suivent.

Miami History X

Le scénario nous plonge dans la vie d’un personnage, nommé par les fans « Jacket », se réveillant un jour dans son appartement avec trois personnes masquées avec des visages d’animaux, lui posant des questions sur son rapport à la violence et la connaissance de soi-même.
Bien sûr, tout ceci était un rêve. Le jour suivant, un message sur le répondeur, un lieu, un carton, un masque des instructions. Les minutes qui suivront seront un bain de sang où des mafieux russes vont mourir, de sa main.

Qui ordonne ces messages ? Qui sont ces personnages ? Quelle est la motivation des ordonnateurs ? Plein de questions posées dans ce jeu qui construit peu à peu son intrigue, au début assez floue, par certains indices et dialogues. Au fur et à mesure, tout en suivant les carnages sanglants perpétrés, la vérité éclatera au jour, et ce si vous avez la vraie fin.

Afin d’éviter de spoiler, sachez que le scénario à une importance, et se révèle au final bien fichu, et se paie même un time paradox.

0000003p

Le jeu se présente comme les vieux GTA (en vue du dessus), mais il s’agit d’un twin-stick shooter simple à prendre en main, et se joue par missions où l’on doit faire à chaque fois place nette. Vous devez nettoyer étage par étage toute présence ennemie, et vous recommencez de l’étage en question si vous mourrez.

Pour cela, une pléthore d’armes sera trouvable sur place, allant des armes blanches comme un couteau ou une batte de baseball au fusil à pompe, mitrailleuse ou Colt .45.
Nombres d’armes sont déblocables, afin de faciliter vos prochaines exactions.
Le jeu est simple à prendre en main mais se veut exigeant : gérer les portes, prévoir l’arrivée d’ennemis dès qu’un coup est tiré, prendre garde à ne pas finir en rade dès qu’on commence une fusillade…
Vos tentatives seront au début laborieuses, en insultant de tous les termes votre meurtier : Mais peu à peu, l’agneau deviendra loup, et votre sauvagerie aura raison des difficultés. Le jeu n’est pas difficile, mais demande réflexes, un peu de réflexion, et de chance (les drops d’armes et certaines rondes de garde changent à chaque respawn)

VHS Scanlines Massacre

Au niveau des graphismes c’est Scan lines, couleurs violettes – néon, V-Sync foireuse : le jeu joue la carte du rétro à fond dans un pixel art magnifique qui plaira pas à tout le monde.
Villas, boîte de nuit, immeubles : vous serez toujours en milieu clos, mais les décors sont détaillés, bien réalisés, et conviennent parfaitement.
Les effusions de sang seront légion, les gros pixels brûleront les yeux de certains, mais ne vous laissez pas impressionner : Le jeu possède son propre style, très ancré dans un Miami criminel des eighties qui ne vous laissera pas indifférent.

bcc42323e6dab6a8c53129c9b6d00214

La musique est l’autre gros point fort du jeu.
Du retrosynth rythmé, des musiques d’ambiance entrainantes dont l’influence du film Drive est passé par là (son réalisateur est même cité dans les crédits en remerciement), la bande son n’a pas été encensée pour rien. Péchue et adaptée, guidant à chaque basse les meurtres effectués, vous prendrez plaisir à l’écouter encore et encore, et même en dehors.

Ghost Mobsters Slays Together

Le jeu peut être fini en 4-5 heures si vous rushez le jeu. Mais vos débuts seront laborieux, quand vous mourrez en boucle en apprenant les subtilités, en obtenant petit à petit des réflexes, stratégies pour finir le niveau rapidement et efficacement. Préparez vous a mourir, encore et encore, mais vous en redemanderez. Histoire de vous venger de ce mafieux qui vous a plombé sur vos trois dernières tentatives.

Outre les armes à débloquer, on dénombre aussi des masques à débloquer, conférant pour la mission une aptitude au personnage : Tirs silencieux (les ennemis sont sensibles aux coups de feu), pouvoir encaisser deux balles, commencer avec une perceuse (best finish move ever)….

Les missions sont récompensées à la fin par un score estimé en fonction de votre rapidité, vos combos, votre efficacité. Vous vous verrez attribuer par la site un « titre » et un grade. La rejouabilité est donc présente, afin d’obtenir tous les A+. Mais arriverez vous à finir le jeu avec le masque de criquet et la perceuse uniquement ? Moi oui.

Scoring, grades, masques et armes : De quoi varier les plaisirs, même en refaisant une mission, pour le fun.

indius-hotline-miami-04
Le jeu ne comprend aucun DLC ; Toutefois, des missions supplémentaires ont été rajoutées par des mises à jour.
Les versions PC / Mac bénéficient de la mission « Highball » ou l’on nettoie un bowling.
La version Vita bénéficie de la mission « GamerExpo » ou l’on nettoie un salon JV.

En ce qui concerne le multijoueur, le jeu est essentiellement solo.
Toutefois, des leaderboards sont prévus pour l’aspect scoring.

DO YOU LIKE HURTING OTHER PEOPLE ?

Autant être honnête. A l’annonce de ce projet, je le trouvais intéressant pour son aspect mystérieux et son rendu pixel art magnifique. Mais lorsque les premiers tests et retours sont tombés, et que la critique à encensé ce jeu, j’étais content de voir que ce projet à abouti, et qu’il était excellent.
Souris et clavier en main (désormais jouable à la manette), première mission, musique géniale, scénario complexe : J’étais sous le charme.

C’est simple : Hotline Miami est pour moi un des jeux indépendants a faire impérativement. Cruel mais juste, Addictif et intriguant, c’est criminel de passer à côté. Et j’attends avec grande impatience sa suite.
Et si vous n’y jouez pas, priez pour que personne vienne vous voir avec un masque de poulet sur la tête. Le jeu n’est pas très cher (8€ en moyenne hors promo), vous n’avez aucune excuse. Un des meilleurs jeux auxquels j’ai pu jouer, rien que ça.

Publicités

Laisser un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s