Test – Axiom Verge

SI_WiiUDS_AxiomVerge_image1600w

Le genre du Metroidvania n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Il faut dire que les licences Castlevania et Metroid ont mis la barre très haut au fil de leur carrière, et de nombreux prétendants s’y sont frottés. Le challenger du jour se nomme Axiom Verge, jeu indépendant paru en 2015, qui est récemment sorti sur Nintendo Switch. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il puise allègrement dans ses références…peut-être trop ?

Trust him, he’s an engineer

 

L’histoire d’Axiom Verge nous fait incarner un scientifique raté nommé Trace qui, lors d’une dernière expérience, va disparaître dans l’explosion d’un complexe scientifique. Ce n’est pas la mort mais un réveil sur un monde étrange et inhospitalier qui attend notre personnage, mettant très vite la main sur une arme évolutive d’origine inconnue et guidé par une I.A mystérieuse.

Le scénario, plutôt correct, permet d’illustrer un peu plus notre exploration dans ce monde contrairement à la plus grosse référence du jeu (Super Metroid), qui nous donne un bref résumé de la situation qu’en début du jeu. Ici, notre personnage va parler avec les I.A quelquefois, ou encore discuter brièvement avant les combats de boss. Cela permet de rendre cet univers un peu plus interactif, mais l’intérêt est ailleurs.

axiom-verge-8932-4204

On pourrait se dire que l’intérêt est limité quand on voit à quel point Axiom Verge reprend les aventures en 2D de Samus Aran. Monde labyrinthique, différentes zones parsemées d’ennemis différents et d’objets à récolter, et même les portes qui font la transition entre les salles.

On pourrait croire qu’Axiom Verge est un hommage racoleur avec toutes ces références. Or ici, pas de missiles ou bombes à gérer, ni de morph ball. Notre héros est un humain dont l’arme principale va se voir améliorée au fil du jeu par différents objets glanés ça et là dans la map.

Et là, aucun objectif n’est marqué sur le radar. On explore, et on trouve nos upgrades en essayant plein de choses, notamment avec cette arme qui peut servir de foreuse ou de rayon à glitchs. Cette fonctionnalité peut changer des éléments de décors qui apparaissent volontairement buggés en jeu, ainsi que modifier complètement le comportement d’un ennemi. Et ce mécanisme est très bien ajouté.

Axiom-Verge_corruption

Quand Metroid nous fait chercher majoritairement des packs de vie et de munitions, Axiom Verge place moins d’améliorations de vie / dégâts / taille de projectiles, mais rajoute davantage de types de tir et de capacités à débloquer. On est très loin d’être un surhomme tout au long du jeu, mais on possède différentes options créatives pour explorer ces niveaux. Et point intéressant, le jeu possède des salles de sauvegarde qui conservent vos upgrades trouvés y compris lorsque vous mourrez.

On se dira que les boss n’ont pas énormément de patterns, que le radar et certains monstres ressemblent à des ennemis de Metroid restylisés, mais Axiom Verge propose des fonctions intéressantes (Glitch, Drone téléguidé en tête) pour explorer ce monde.

WiiUDS_AxiomVerge_03

Visuellement, on est sur une charte graphique faite à la main par l’unique créateur du jeu, Thomas Happ. Le jeu possède un rendu pixel art vraiment correct, peut-être un peu moins fin que Super Metroid mais qui donne envie d’explorer tout ce qu’il nous offre, y compris des environnements plutôt variés même si l’on sent que les secteurs de la planète Zebes sont passés par là.

Musicalement, les musiques sont plutôt correctes, même si certains sons auraient gagnés à être revus en étant un peu moins stridents. Et y’a de très bons morceaux dans le tas !

Hommage Altéré

 

Axiom Verge est un gros hommage à Super Metroid qui ne s’en cache pas. C’est la raison qui ne m’a pas donné envie de faire le jeu pendant un temps, jusqu’à ce que je me laisse happer par son univers qui essaie des choses différentes, qui nous met moins d’ennemis mais plus de challenge, avec un personnage qui privilégie la mobilité plutôt que l’augmentation de puissance.

On s’amuse a redécouvrir la carte avec nos nouvelles capacités, et même si certaines font écho à celles de Samus, d’autres s’ancrent parfaitement dans ce monde bio-robotique. Pensé également pour le speedrun, Axiom Verge pourra plaire à tous ceux qui aiment le gameplay d’un Metroid et veulent essayer quelque chose d’autre sans vraiment sortir de leur zone de confort.

Publicités